Voyager en train avec son vélo

Voyager en train avec son vélo demande une bonne préparation

Accéder aux itinéraires cyclables en train avec son vélo

Il n’est pas toujours facile de transporter son vélo dans les différents trains en France. Voici une carte vous permettant de trouver les lignes de trains acceptant les vélos et permettant de vous rendre sur votre lieu de départ. 

Carte des trains transportant des vélos en France

  • Nous avons répertorié les principales lignes "longue-distance", les lignes TER ne sont pas affichées
  • Cliquez sur les lignes pour accéder aux informations.
  • Utilisez la légende pour afficher/masquer les gares

    Transporter son vélo dans un train

    De manière générale, vous pouvez embarquer votre vélo non démonté dans tous les TER (trains régionaux) gratuitement et sans réservation sauf s'il n'y a plus d'emplacement disponible dans ces trains. Certains TGV et la majorité des Intercités proposent des emplacements payants pour les vélos, mais une réservation est nécessaire en gare ou sur ce site.

    Principaux conseils à respecter pour transporter un vélo dans un train

    • Vous trouverez les lignes et horaires sur le site Oui.sncf et des informations spécifiques sur le transport des vélos dans les trains sur le site www.sncf.com.
    • Vous devez réserver un emplacement pour votre vélo dans un train TGV et Intercités. Sachez que la réservation est impossible (mars 2019) sur les applications mobiles. 
    • Dans tous les trains SNCF, votre vélo peut voyager démonté et transporté comme un bagage à main dans une housse aux dimensions maximales de 90x120 cm
    • Seuls les vélos standards sont acceptés à bord des trains. Le transport des vélos couchés, des tricycles, des tandems et des remorques de toute nature n’est pas autorisé.
    • Dans tous les cas arrivez en avance sur le quai, enlevez vos sacoches, ne placez pas votre vélo contre les toilettes ou devant une porte d’accès, restez courtois avec les autres voyageurs.

    Emplacements de vélos dans un train SNCF

    Transporter son vélo dans un TGV

    • En France certaines des lignes TGV acceptent les vélos à bord dans des emplacements spécifiques. Ce service est payant (10 €) et uniquement accessible sur réservation depuis le site oui.sncf. Voir notre carte ci-dessus pour les différentes lignes et les coûts.
    • Pour savoir si votre TGV dispose d’emplacements pour les vélos, une mention est indiquée lors de votre recherche sur le site Trainline ou sur le site Oui.sncf
    • Pour les lignes ne disposant pas d’emplacements vélos, vous devez ranger votre vélo dans une housse d’une dimension maximale de 90x120 cm (sans frais supplémentaires).

    Transporter son vélo dans un TER

    • Les TER permettent d’emporter gratuitement votre vélo non démonté en bagage à main dans des espaces dédiés (dans la limite des places disponibles).
    • Repérez les pictogrammes vélo sur les wagons.
    • Les tandems, tricycles, triporteurs ne sont pas admis dans ces trains et les remorques doivent être pliées. 
    • Evitez d’emprunter les trains avec un vélo aux heures de pointe.
    • Préparez votre descente afin de ne pas gêner celle des autres voyageurs 
    • Attention sur certaines lignes et à certaines heures, ce service est restreint :
      • Grand Est : En Alsace, certains TER 200 ne sont pas accessibles aux vélos : entre Strasbourg, Mulhouse et Bâle, du lundi au vendredi entre 6h et 8h30 et entre 16h et 18h30
      • Ile-de-France : le transport des vélos est autorisé sur le réseau SNCF et RATP sauf du lundi au vendredi de 6h30 à 9h30 et de 16h30 à 19h
    • Le long de la Loire à vélo en été le Train Vélo Loire transporte vos vélos gratuitement dans un wagon dédié entre Le Croisic et Orléans.
    • En raison d'importants pics d'affluence l'été, un service TER + vélo sera mis en place du 7 juillet au 1er septembre 2019 en région Nouvelle-Aquitaine. Voir les informations

    Transporter son vélo dans un Intercités

    • Voir notre carte plus haut pour les différentes lignes et les coûts
    • Si votre vélo n’est pas démonté, vous devez l’installer dans des espaces dédiés identifiables par un pictogramme "vélo" visible sur un ou plusieurs wagons. Souvent des voitures en tête ou en queue de rame. Parfois la réservation est requise et doit se faire en même temps que l’achat de votre billet. Le coût varie entre 5 € et 10 € suivant les correspondances. Un trajet direct, sans changement de train sera le moins onéreux.
    • Consultez les fiches horaires et repérez le pictogramme "vélo".
    • À bord de chaque train de nuit Intercités, un espace est aménagé pour transporter votre vélo. Réservation obligatoire (10 € par vélo).

    Vous avez aimé ? Vous aimerez surement ça aussi...