La Dolce Via en famille

Épopée familiale à vélo de 230 km à travers l'Ardèche

Après avoir découvert l'itinérance à vélo en 2015, cette famille nous conte son périple sur ce parcours ardéchois:

Nous avons découvert le vélo en itinérance un peu par hasard, en 2015, en cherchant une idée de voyage abordable à faire avec nos 4 enfants (qui avaient de 3 à 8 ans) à l'occasion de nos 10 ans de mariage.

Nous avons commencé par un week-end, pour vérifier quelle distance était envisageable, puis avons choisi de partir de chez nous pour nous rendre dans la Drôme (au Nord de Montélimar), chez mon grand-père, où nous avions donné rendez-vous à nos amis et famille pour faire la fête !

160km en 6 jours (5 jours de vélo et 1 jour off) sur ViaRhôna nous ont donné le goût de recommencer !

Dolce Via avec les enfants

L'itinérance à vélo en famille : l'essayer, c'est l'adopter !

Pour les vacances de Pâques 2017, nous avons fait une partie du Canal du Midi, de Carcassonne à Sète (140km), puis le canal du Nivernais en juillet 2018 (200km), où nous avons rencontré 2 familles avec qui nous avons sympathisé et roulé plusieurs jours. Nous avions d'ailleurs prévu de repartir avec l'une d'elles cet été mais l'annonce de la venue de ma sœur et ses 3 filles de Montréal nous a fait changer de projet : nous avons décidé de privilégier un itinéraire plus proche de notre lieu de vacances familiales, en Drôme et avons donc naturellement envisagé la Dolce Via (une photo de notre itinéraire sur la ViaRhôna avait d'ailleurs été publié dans la revue "émerveillé par l'Ardèche" Vélo en Ardèche, Voie verte et Viarhôna pour le vélo en famille | Ardeche-Guide, comme un appel à découvrir ce département que nous connaissions peu).

La Dolce Via en famille...qui s'élargit !

Une fois l'itinéraire choisi, nous avons proposé à ma sœur et ses 3 filles de 5 à 9 ans, de faire 2 jours et deux nuits avec nous : l'idée les a enthousiasmées. Nous avons donc prévu deux petites étapes de moins de 20km et organisé le transport du matériel de camping que nous leur prêtions.

 


A LIRE AUSSI : Préparer son voyage à vélo en famille


 

Mon autre sœur était aussi intéressée pour participer avec son fils de 2 ans et puis, une semaine avant le départ, une cousine, son mari et leurs 2 enfants s'organisèrent pour nous rejoindre. Enfin, la veille du départ, mon frère, sa femme et leurs 3 enfants se proposaient pour venir aussi. Nous avons donc roulé la première journée et dormi au camping de St Laurent du Pape à 20 (dont 13 enfants ! de moins de 12 ans ! ), puis nous étions 12 pour la deuxième journée et 2ème nuit, et avons poursuivi à 6 les jours suivants. 

 

Sur nos premiers itinéraires, nous avions prévu entre 25 et 30km par jour. Nous pouvons désormais facilement rouler 40 à 50km par jour.

 

Le parcours détaillé :

Où dormir sur la Dolce Via ?

Hébergements en camping toutes les nuits. Nous n'avions pas réservé la dernière nuit, afin de pouvoir adapter la fin du parcours. Le camping "Heyrieux Camping" ne pouvait nous proposer qu'un emplacement pour 7 nuits, nous sommes retournés au camping Mas de Champel, dont nous avions été très contents à l'aller.

Un jour nous testerons sans doute le bivouac...

Quel est votre équipement pour rouler en famille ?

Pour notre premier périple, nous n’avons pas investi beaucoup : on nous a prêté la remorque enfant, et nous avons acheté sur LeBonCoin quelques paires de sacoches vélo pour compléter celles qu’on nous prêtait (nos 2 aînés portaient déjà leurs affaires sur leurs vélos 20 pouces sur lesquels nous avions installé les porte bagages). Nous avions déjà un réchaud, les tapis de sol, les duvets, 2 casseroles légères de camping. Au fil des voyages nous nous sommes équipés d’une table ultralégère, de petits sièges, d’une douche solaire (pas encore vraiment utilisée…)

Les enfants ont désormais tous des vélos avec 21 vitesses, ce qui était le prérequis pour envisager de monter à St Agrève et Lamastre et cela était nécessaire (même si le 24 pouces était un tout petit peu grand pour notre petite dernière...)

 


A LIRE AUSSI : Comment transporter ses enfants en voyage à vélo ?


 

Chacun porte une paire de sacoches vélo avec ses propres affaires (duvet, pyjama, doudou, trousse de toilette, tenue de rechange, pantalon, veste polaire, couverture polaire et coupe-vent), ainsi qu'une petite partie des affaires familiales.

Pour le guidage durant le parcours (guide, smartphone, appli, gps) : la Dolce Via est très bien indiquée, nous n'avions qu'un dépliant de l'office du tourisme de La Voulte et cela était largement suffisant ! Seuls un ou deux passages nous ont posés questions, mais nous avons croisé d'autres cyclos qui nous renseignés facilement.

Dolce ViaEt pour l'accès à l'itinéraire ?

Nous avions la grande chance de ne pas avoir besoin de convoyer les vélos jusqu'à La Voulte sur Rhône car nous avions identifié un itinéraire peu fréquenté par les voitures pour nous y rendre en vélo depuis notre lieu de vacances !

Et nous sommes rentrés en vélo aussi, après avoir réalisé le trajet retour par le même itinéraire, ce qui est très appréciable (c'est toujours stressant de savoir que l'on devra prendre le train avec un ou plusieurs vélo(s) car on n'est jamais sûrs d'y parvenir ! :-( )

Un point NOIR cependant : le pont de La Voulte, qui peut s'avérer dangereux pour les cyclistes qui roulent à faible allure (les enfants principalement), car un certain nombre d'automobilistes refusent de perdre quelques minutes pour nous laisser avancer sereinement. J'avais déjà signalé cela à la Mairie de La Voulte en 2015 car nous avions eu de grosses frayeurs sur ce pont, mais rien n'a changé... alors qu'il fait partie de l'itinéraire de la ViaRhôna...

 

Un prochain voyage à venir ?

L'été prochain, nous ferons sans doute le trajet que nous avions initialement prévu : EuroVelo 6 de Mâcon à la frontière Suisse avant peut-être d'aller un jour jusqu'à la Mer Noire !

Vous avez aimé ? Vous aimerez surement ça aussi...