Choisir son GPS de randonnée vélo

Vous hésitez à acquérir un GPS de randonnée ? Voici nos conseils pour vous aider à le choisir !

5 choses que vous devez savoir avant d’acquérir un GPS de randonnée :

  1. Le GPS de randonnée n’est pas un GPS de voiture, c’est un outil complexe qui demandera un peu de temps pour être utilisé correctement,
  2. Le GPS n’améliorera pas votre orientation, vous devez connaître les principes de bases de l’orientation : utiliser les repères naturels, savoir lire une carte et une boussole,…
  3. Comme tout outil numérique, le GPS peut tomber en panne ou ne plus fonctionner, vous devez savoir vous débrouiller sans lui,
  4. Le GPS n’est pas un outil indispensable dans la majorité des cas et est complémentaire des cartes et topo-guides papiers,
  5. Le GPS ne dispense pas d'une préparation et d'une analyse cartographique préalable pour bien préparer son itinéraire.

Le GPS de randonnée : des utilisations différentes

Avant de partir en balade : 

Depuis votre ordinateur, vous préparez votre prochain parcours en créant vous-même votre itinéraire grâce à un logiciel ou via des sites spécialisés. Vous transférez ensuite votre parcours sur votre GPS.

Pendant votre balade :

Vous suivez le parcours à l’écran et vous pouvez enregistrez celui que vous êtes en train de réaliser. Le GPS vous donne plusieurs informations en temps réel : distance parcourue, distance restante, vitesse, dénivelé,…

Après votre randonnée : 

Vous transférez toutes les données du GPS sur votre ordinateur. Un logiciel adapté vous donnera toutes les informations précises sur le parcours effectué : comparaison du tracé réalisé avec le tracé prévisionnel, distance parcourue, dénivelé, vitesse moyenne... Libre à vous ensuite de partager vos tracés et votre expérience sur les nombreuses plateformes existantes !

GPS-velo-garmin-520-edge.jpggps-connecte-garmin-edge-25.png

 

Le GPS de randonnée permet de :

  • Géolocaliser votre position et vos déplacements à l’écran sur un fond cartographique (ou sans fond cartographique).
  • Enregistrer les données de votre parcours : le GPS enregistre précisément votre itinéraire point par point ainsi que des points précis que vous pouvez lui indiquer (appelés waypoints)
  • Suivre un tracé : après avoir ajouté le tracé sur votre GPS depuis votre ordinateur, le GPS peut vous permettre de suivre ce tracé sur le terrain
  • Connaître des informations sur votre parcours : distance parcourue, altitude, vitesse,…
  • Atteindre un endroit précis : le GPS vous indique un cap à suivre.

Quelle est la différence avec mon GPS de voiture ?

Le GPS voiture n’affiche pas tous les chemins de randonnées et pistes cyclables contrairement au GPS de randonnée. C’est donc les fonds cartographiques qui constituent la principale différence avec le GPS de votre auto. Avec sa précision de moins de 5 mètres, le GPS « outdoor » permet de retranscrire en direct votre itinéraire sur l’écran. Il vous indique également de nombreuses données que le GPS de voiture ne pourra pas vous rendre.

 


A LIRE AUSSI : Suivre un tracé GPS depuis son smartphone


 

Comment choisir mon GPS de randonnée?

Le GPS représente un budget parfois important, nous vous recommandons de vous renseigner sur les nombreux sites et forums spécialisés dans le domaine. Ensuite, n'hésitez pas à vous rendre dans un magasin spécialisé pour infirmer ou confirmer un choix.

Nous ne nous attarderons pas sur certains facteurs tels que la taille de l’écran, le poids, les fonctionnalités, l’ergonomie… qui sont avant tout une affaire de goût. Nous préférons vous donner des conseils sur les points que nous jugeons importants et sur lesquels il faut être attentif :

La lisibilité de l’écran

La lisibilité de l’écran diffère d’un GPS à un autre, il faut bien vérifier sa fonction rétroéclairage et sa lisibilité au soleil.

L’autonomie

Votre GPS doit garantir à minima la durée d’une randonnée, attention à bien vérifier s’il s’agit d’une autonomie avec l’écran allumé ou en mode veille. Des moyens existent pour recharger ses objets électroniques durant une balade vélo.

La cartographie

3 principales possibilités :

  • Pas de cartographie : seuls les tracés s’affichent
  • Topo France : carte IGN 25 000e ou autres
  • Cartographie libre de droit (OSM) : cartes gratuites que vous pouvez trouver sur de nombreux sites internet

Pour les novices nous vous conseillons d’utiliser les cartes Topo France, vous pouvez acheter toutes les cartes de la France ou des cartes par secteur géographique (Ouest, Sud Ouest, Nord,…) Ces cartes sont vendues avec le GPS ou séparément (à bien vérifier lors de l’achat).
Une fois que vous aurez bien compris les rouages de la cartographie et son fonctionnement avec le GPS, nous vous invitons à regarder de plus près les cartographies libres de droits qui présentent de nombreux intérêts : coût, mises à jour... !

Mémoire de la cartographie et des données : 

La cartographie de la France est découpée tel un puzzle en « dalles » cartographiques (assemblage de zones cartographiques).

La mémoire de votre GPS peut accueillir l’ensemble de ces « dalles » ou juste une partie faute de mémoire suffisante.
Avoir l’ensemble des cartes sur le GPS est plus confortable que d’avoir juste une partie car il faudra transférer sur votre GPS les cartes correspondantes à votre parcours.
Lors de l'achat, il faudra donc être vigilant sur 2 points :

  • La capacité du GPS et le poids des dalles : Le GPS peut-il accueillir toutes les cartes ou juste une partie ?
  • Le chargement des cartes : dans la mémoire interne du GPS ou sur une carte SD séparée (qui bien souvent accueille l’ensemble de la cartographie)

Le support pour le vélo

Souvent vendu avec le GPS, la qualité du support diffère suivant le modèle. Les systèmes à rotation ¼ de tour sont généralement plus fiables que les systèmes à clipser et se généralisent.

 

Découvrir les différents GPS de vélo