Chassiers : village de caractère

Les dénivelés sont si abrupts que les courbes de niveau se confondent avec les murets de pierres sèches délimitant de magnifiques cultures en terrasse. Lovées autour de son église fortifiée, les vieilles maisons en pierres recouvertes de tuiles rondes affichent une chaude patine comme sait donner le soleil méridional. Aux origines de Chassiers: Situé au sud du Vivarais Cévenol, le village de Chassiers domine une zone basse où confluent trois rivières : la Ligne, la Lande et le Roubreau. Les dénivelés sont si abrupts, de 195 à 608 mètres, que la commune est classée en zone de montagne. L'origine du village demeure inconnue. D'après la tradition locale, les cavités creusées dans les rochers de grès, à l'est du village, sont probablement des fouloirs rupestres destinés à écraser le raisin, à l'époque féodale. On raconte aussi que le village serait né autour d'un monastère, au 6e siècle. Mais, son origine est peut-être simplement liée à un accroissement démographique antérieur au 12e siècle. Seule certitude, Chassiers existe dans la seconde moitié du 12e siècle, comme en témoignent la chapelle romane et les vestiges de la tour à bossages. A cette époque, le village faisait déjà partie du système défensif des mines d'argent que se disputaient les évêques de Viviers et les Comtes de Toulouse.

Contact par mail

* Champs obligatoires