La Vélo Francette de Caen à La Rochelle

Dominique & Christian, habitués des vacances à vélo, ont testé cet été le nouvel itinéraire de La Vélo Francette. Ils détaillent ici leur périple et vous donnent leurs conseils.

Votre voyage à vélo sur l'itinéraire de la Vélo Francette :

Voie verte le long de la Mayenne sur la vélo francette

Comment avez-vous planifié ce voyage à vélo ?

À partir du site internet pour le tracé (pas de guides) sauf pour les hébergements et les services ou nous avons regardé sur internet et auprès des offices de tourisme.

Qu'avez-vous pensé de l’itinéraire  ?

Le long de la Mayenne - vélo et bateau

L'itinéraire est intéressant car très varié, il présente la caractéristique principale de suivre ou d’être presque toujours à proximité de cours d’eau. Contrairement aux itinéraires parcourus les années précédentes, il y a beaucoup de relief dans l’Orne (Suisse Normande par la Roche d’Oëtre) et dans les Deux-Sèvres de Thouars à Niort.

Toutes les villes traversées qui ponctuent l’itinéraire sont intéressantes à visiter sauf Ouistreham que nous n'avons pas apprécié et quitté rapidement.

Quelques passages sont moins attrayants comme l'ancienne voie ferrée entre Flers et Domfront et des routes monotones entre Airvault et Champdeniers, ce dernier tronçon étant cependant ponctué par deux beaux villages (St-Loup-surThouet, Lamairé et Gourgé). L’arrivée à Parthenay est longue et ennuyeuse (surtout sous un soleil de plomb).

Nous avons suivi des voies sans véhicule sur des kilomètres !
En plein mois d’août la quasi-totalité des petites routes empruntées étaient très peu passagèresJamais de départementales avec de la circulation même dans les zones touristiques ; nous avons suivi des voies sans véhicule sur des kilomètres ! C’est un point fort dans le choix des tracés.

Des remarques sur la signalisation ?  Sur les services ?

Signalétique de la Vélo Francette à Marans

Oui nous avons trouvés de gros points noirs sur l’itinéraire dont se plaignaient tous les cyclos rencontrés, c’est l’absence de signalisation dans l’Orne ! (Août 2015)

Comment peut-on lancer un tel « produit » touristique en n’étant pas capable à l’échelle d’un département de poser quelques dizaines de jalons directionnels sur des supports pour la plupart déjà existants  aux carrefours, suivre le bon exemple du Calvados voisin.
Un satisfécit à l’agent d’accueil de La Roche d’Oëtre qui partageant nos récriminations nous a très gentiment proposé une copie de la carte au 1/25000 du tracé jusqu’à Soucé (limite Orne /Mayenne).

Sinon globalement c’est correct, mais pas forcément homogène, notamment en ce qui concerne la présence ou la fréquence des panneaux directionnels normalisés avec km, hors itinéraires, indications de services et curiosités. L’identification des routes traversées (n°) et des villages à proximité permettrait sur une carte de se situer. 

Sur l’ensemble de La Vélo Francette un très bon point dans les Deux-Sèvres : meilleur fléchage à part deux ou trois incohérences, mais c’est négligeable au regard du travail réalisé.

Quelles sections recommandez-vous ?

De Niort à Marans par le Marais Poitevin
  • La Voie Verte entre Caen et Thury-Harcourt pour une belle balade extra urbaine en complément de la visite de la ville très agréable à vélo.
  • La traversée de la Suisse normande de Thury-Harcourt à Flers par la Roche d’Oëtre (mais un peu dur)
  • La rivière Mayenne de Mayenne à Angers (superbe et très agréable)
  • De Niort à Marans par le Marais poitevin et les bords de la Sèvre niortaise (magnifique à vélo)

Pour vous, quelles sont les lieux à ne pas manquer le long de cet itinéraire ?

Il y en a trop, impossible à énumérer. Notre choix sera forcément arbitraire et partiel :

Les villes et leurs nombreuses richesses (Caen, Mayenne, Laval, Château-Gontier, Angers, Saumur, Thouars, Parthenay, Niort et La Rochelle bien sûr)

La Roche d’Oëtre au cœur de la Suisse normande avec son centre d’accueil pédagogique et ses nombreux sentiers de randonnée bien aménagés pour tous les niveaux de pratique

St-Fraimbault Grand prix national des villages fleuris depuis 1988 : époustouflant (sud de l’Orne).

Montreuil Bellay le site et son château (Maine-et Loire sud-est)

Le village d'Airvault avec son étonnante église romane + la rivière souterraine (Deux-Sèvres)
La ville de Niort (une redécouverte)
Une balade en bateau au départ du curieux village rue de La Garette dans le marais poitevin (Deux-Sèvres)
Marans, une petite ville hors du temps et pourtant si près de La Rochelle, avec une histoire et des lieux marqués par la grande époque ou les navires marchands accostaient au port (Charente-Maritime).

Dans quels types d’hébergement vous êtes-vous arrêté ?

Chambre d'hôtes au pied de l'Orne

Essentiellement dans les chambres d’hôtes (9 chambres d’hôtes et 1 hôtel). Globalement très bien ; nous trouvons que c'est la meilleure formule pour les rencontres, parler du pays, les prestations offertes et quelquefois, à la demande, les services aimablement rendus. Contrairement aux hôteliers pour qui vous êtes un client lambda, dans les chambres d’hôtes les gens sont sensibles à ce que vous faites et savent accueillir les cyclos.

Un seul Accueil Vélo utilisé ; mais en tant que cyclos, nous ne trouvons aucune différence avec les autres hébergements.

Sur le site de La Vélo Francette, nous avons trouvé très peu d'hébergement à part quelques établissements labellisés Accueil Vélo.
C’est très dommage surtout en période de pointe touristique, car il faut aller à la recherche d’infos et d’hébergements par différents canaux, c’est long, compliqué et jamais exhaustif.

Autre suggestion, il faudrait une liste exhaustive des OT de tout l’itinéraire, car ceux-ci restent les meilleurs points d’infos locaux. Toutefois, dans certains OT des agents d’accueil ne semblent pas avoir une très bonne connaissance du territoire et de l’offre locale ; on m’a donné des noms d’établissements fermés ou en congés annuels !
Le bouche à oreille d’un hébergement à l’autre constitue une source d’infos efficace et pertinente..
Ce serait un excellent service que d’offrir une liste complète et à jour des hébergements tout au long du parcours... 

Comment avez-vous fait pour vous repérer sur l’itinéraire  ?

Traversée du Thouet à vélo

Nous avons reporté le tracé sur des copies de cartes Michelin au 1/200000 + quelques copies de plan de villes récupérés sur Internet. Nous avons également téléchargé l’itinéraire sur GPS, faute de smartphone ou de tablette.

Mais il manque le confort d’un guide, pour la carto, les descriptions, les infos pratiques, les difficultés, les services et la partie culturelle ; sinon, il faudrait emporter un tas de doc. Pour ceux qui ont un smartphone, ce peut-être bien (quand ça capte), mais il faut aller chercher l’info alors que le guide vous la donne et attire votre attention sur ce qu’il faut voir ou ne pas manquer.

Petit zoom sur vos montures : 

Les vélos utilisés pour faire La Vélo Francette

Un bon vieux VTT converti en randonneuse et équipé de sacoches, Vaude qui assure parfaitement le service attendu en ce qui me concerne.

Un VAE (en location) pour ma conjointe qui a beaucoup apprécié sur cet itinéraire présentant de nombreux tronçons accidentés.

Pourquoi avoir fait le choix d’un VAE ? 

Cette année ma conjointe a fait le choix du VAE.

L’usage d’un VAE est la solution pour les situations délicates (relief, fatigue de fin de parcours et bien sûr personnes souffrants d’un léger handicap qui trouvent avec le VAE l’assistance adéquate).

Nous recommandons le VAE à ceux qui n’auraient pas l’habitude du relief, car ils pourraient être déçus par rapport à d’autres parcours globalement plats !
Pour quel type de cycliste recommanderiez-vous cet itinéraire  ?

Pour des cyclos ayant déjà pratiqué de l'itinérance ou pour des cyclotouristes pour lesquels cet itinéraire peut constituer un beau parcours en partie sportif. Nous déconseillerons ce parcours aux débutants et plus particulièrement aux familles avec de jeunes enfants. Ou alors il faut de bons mollets et du souffle !  
Mais relativisons, car l’itinéraire peut se pratiquer par tronçons et certains sur 2 à 4 jours peuvent constituer une belle rando facile et sécurisée. Il y a quand même beaucoup de tronçons sur petites  routes avec de jeunes enfants sur leur vélo.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite se lancer dans ce type de voyage à vélo ? 

Bien étudier le site et ses informations pour appréhender l’itinéraire et la variété de ses profils

Posséder évidemment du bon matériel (vélo) et des équipements de qualité adaptés

Opter pour le VAE en cas de doute sur ses capacités (il y a de bonnes adresses pour la location  avec du bon matériel disposant d’une bonne autonomie , même en cas de sollicitation soutenue ; de l’ordre de 80 km sans recharge)

À titre indicatif un vélo haut de gamme loué en août 12 jours a coûté 205 € tout compris avec casque, antivol, gilet, hors sacoches.

Préparation a minima pour quelqu’un habitué à bouger (rando, footing) et motivé, car c’est beaucoup de plaisir pour un peu d’effort, rarement soutenu.

L'itinéraire vient d'être créé, avez-vous rencontré d'autres cyclistes ?

Voie verte entre Caen et Ouistreham

Nous avons ressentis de très fortes fréquentations sur certains tronçons mais essentiellement des cyclistes à la journée :
Caen-Ouistreham (de la folie)
Caen-Pont-du-Coudray (balade du dimanche)
Chemin de halage de la Mayenne (autour des villes)
Loire à vélo (2 à 300 personnes estimées entre La Daguenière et St-Rémy-la-Varenne en 2h.00)Marais Poitevin (doté de beaucoup de boucles locales). Le vélo, parfait pour découvrir le Marais

Avez-vous un prochain voyage à vélo de prévu ?

Oui : Le Canal de Berry de Montluçon à ToursLa ViaRhôna, la Véloscénie complétée de la traversée de la Bretagne par la Rance…

Si vous deviez résumer ce voyage en une phrase et/ou en chiffres ? 

720 km pour 10 jours de plaisir « entre deux mers » à la découverte de la France rurale, avec l’eau et le patrimoine comme fils conducteurs.