A vélo avec les enfants sur la Vélodyssée

Un couple et deux enfants sur la côte Atlantique à vélo.

Témoignage de Claire et Thomas avec leurs deux enfants Alexis et Antoine, famille de voyageurs ayant parcouru une partie de la Vélodyssée, de l'île de Noirmoutier aux Sables d'Olonne.

Quels sont les itinéraires que vous avez parcourus jusqu'ici ?

Notre premier voyage à vélo en famille remonte à l'été 2015. Alexis avait 4 ans et Antoine 1 an. Nous étions partis de chez nous (Vire, en Normandie) pour rejoindre notre lieu de vacances (Matignon dans les côtes d'Armor) : environ 160 kms. En 5 jours, nous avons parcouru la voie verte, visité le mont saint Michel, profité des côtes Bretonnes, d'une traversée entre Saint Malo et Dinard en bateau...


Lors du second voyage en 2016, nous avons parcouru une partie de la Vélodyssée : de l'île de Noirmoutier aux Sables d'Olonne : environ 90 kms en 5 jours. Itinéraire beaucoup plus tranquille qu'en 2015. Enceinte de Romane depuis peu, je ne voulais pas annuler le voyage mais nous avons adapté l'itinéraire !
Nous préparons pour cet été une autre partie de la Vélodyssée : de Soulac sur mer à Arcachon(environ 150 kms) en une semaine.

Quel a été le déclic qui vous a fait débuter le voyage à vélo?

Tout d'abord, une envie de passer des vacances autrement, en rompant vraiment avec notre quotidien ! Thomas et moi aimions beaucoup les balades à vélo, et sentions que nous l'avions transmis aux enfants... Puis des amis nous ont raconté leur aventure à vélo en famille... Alors on s'est lancé !

Vous partez en famille avec vos enfants : comment vivent-ils le voyage à vélo ?

Dès 1 an, nous les amenons. Le siège enfant, derrière leur papa, est pour eux un vrai bonheur !

C'est pour eux, comme pour nous, des moments très intenses : de surpassement de soi, d'aventures, de découvertes, de retour à la simplicité...

Ils en redemandent chaque année avec certaines exigences tout de même : ne pédaler que le matin, pouvoir se baigner l'après-midi (mer ou plage...).

Un petit mot d'Alexis et Antoine :

Alexis : "J'aime partir à l'aventure avec ma famille car j'aime pédaler. Je fais ce que je veux, je me sens libre. J'aime les pique-niques, monter la tente, dormir tous ensemble..."


Antoine : "J'aime les descentes, la piscine et le camping. J'aime bien des fois être accroché derrière maman, et des fois faire du vélo tout seul!"

Enfants en voyage sur la Vélodysséee

Comment êtes-vous organisés pour vous déplacer ?

Le vélo de Thomas est équipé du siège bébé et de la remorque (qui contient essentiellement le matériel de camping : tente, matelas autogonflants, duvets...). Moi, j'ai la barre de remorquage qui permet à un enfant de se faire tracter assis sur son vélo, ainsi que les sacoches contenant le minimum vestimentaire pour chacun !

Pouvez-vous nous décrire un jour type lors de vos voyages ? 

La journée démarre dès que l'on se réveille, c'est à dire de bonne heure en camping avec les enfants ! Une fois prêts, nous replions le matériel et pédalons environ 25kms dans la matinée avec la ou les pauses nécessaires.

Dans l'idéal, nous pique-niquons à l'arrivée de l'étape sur notre emplacement de camping. Puis, après une sieste générale, nous profitons de l'endroit où nous nous trouvons : plage, mer, jeux, visites... jusqu'au soir, où personne ne tarde à trouver le sommeil...

Aucun problème à concilier les rythmes et envies de chacun ?

Je crois que tout le monde y trouve son compte. Nous essayons d'être à l'écoute des envies de chacun. Alexis pédale maintenant de manière totalement autonome ses 25 kms quotidien. Il aime les challenges !

Antoine apprécie être tracté et j'espère que Romane appréciera sa première aventure l'été prochain ! Nous n'avons pas de chrono à tenir, on pédale en respectant le rythme de chacun. Les après-midis sont très libres !

Comment choisissez et planifiez-vous votre itinéraire ?

Nous choisissons notre itinéraire principalement en fonction des pistes cyclables et de préférence avec peu de dénivelé car avec tout l'équipement, une bonne côte peut se révéler être une véritable épreuve qui finit à pied ! Pour cela, La Vélodyssée est totalement adaptée. Le climat est aussi un de nos critères, même si on ne peut pas prévoir beaucoup à l'avance... Le moyen de déposer notre voiture à l'arrivée joue aussi. Et enfin, nos envies, les lieux que l'on souhaite visiter.

 

Cette année, les garçons voulaient vraiment un parc aquatique pendant leurs vacances. C'est pour cela que la partie de La Vélodyssée entre Soulac et Arcachon permet de leur offrir leur parc à l'arrivée de notre aventure !

Un dernier conseil pour des familles souhaitant se lancer ?

Il faut un peu de courage, de l'organisation, mais essentiellement une envie de grand air, de simplicité, de couper avec le quotidien...
N'hésitez pas trop à vous lancer car l'aventure en vaut vraiment la peine. Elle fait grandir les enfants, renforce les liens de la famille. Même si au quotidien, cela n'est pas de tout repos physiquement, on rentre de vacances complètement reboosté mentalement !