France Vélo Tourisme Rechercher une étape
Trouver mon parcours vélo

Il n'existe aucune étape correspondant a vos critères

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. Explications et gestion des paramètres

Le voyage à vélo en famille avec Graines de Baroudeurs

[10/10/2015]

Caroline et Cédric et leurs 2 enfants Manon (4 ans) et Hugo (19 mois) en sont a leur 3ème voyage à vélo. Ils vous racontent ici comment l'aventure à vélo est devenue "l'alternative idéale pour s'évader en famille".

Présentation de la tribu Graines de Baroudeurs : 

sur le canal de Bourgogne © Graines de baroudeursNotre tribu, gourmande du quotidien, est composée de 4 baroudeurs :

- Cédric, PAF (Père Au Foyer) pour les non-initiés !

- Caroline, mère tantôt cool, tantôt poule !

- Manon, alias Poupinette

- Hugo, surnommé Pipou

 

Notre objectif : croquer la vie à pleine dents !

 

Particularités : une soif de découvertes insatiable, combinée à un goût prononcé pour la nature et le sport : milieu aérien, aquatique, alpin et cycliste

 

Nos modes de transport :

- 50 % « convoi exceptionnel » homemade

- 25 % petits petons

- 10 % voiture

- 5 % train

- 5 % avion

- 5 % luge

 

Vous avez l’habitude de voyager avec vos enfants. Partir à vélo est-il plus difficile et contraignant qu’un autre type de transport ?

L’envie de partir à vélo nous est venue naturellement au moment de l’arrivée de notre premier enfant. Nous pratiquions jusqu’alors la randonnée pédestre itinérante en montagne et étions adeptes de sorties VTT le week-end sur la journée.
Avec 1 puis 2 enfants, le vélo nous est apparu comme l’alternative idéale pour s’évader plusieurs jours en famille, en autonomie totale ou partielle.
Nous en sommes à notre troisième voyage à vélo sur plusieurs jours. Pour notre tribu amatrice de nature, le vélo est un des moyens les plus ludiques et accessibles pour voyager tous les 4.

En s’imposant une certaine rigueur et organisation quotidienne, ce mode de transport devient limite moins contraignant qu’un véhicule motorisé : bagages plus légers (point de superflus !), stationnement et accès facilités, sensation de liberté.

Comment réagissent vos enfants ?

Dans le marais Poitevin à vélo © Graines de baroudeursEn général, les enfants (les nôtres et ceux que nous avons eu l’occasion d’emmener) sont fans de ce type de déplacement, à condition de garder le côté découverte et jeux autour du voyage, et d’occulter l’aspect performance !
Manon (4 ans et demi) stocke les trésors collectés sur son porte-bagages à côte de Mister Doudou ! Hugo (16 mois) emmène ses découvertes dans la remorque vélo qui est une véritable chambre mobile / salle de jeux et d’observation !
Par expérience : plus les bambins sont petits, moins le voyage est contrôlé à l’avance, et plus vous devrez anticiper l’imprévu au maximum ! Plus les enfants sont grands, plus nous les impliquons dans la préparation et le déroulement du voyage. Ils ont besoin de divertissement et d’occupation au fil des heures.
Nous mettons souvent en place un fil conducteur durant le voyage  : les animaux, la nature, les villages par exemple.
Les kids ont une capacité d’adaptation et de récupération extraordinaire, le tout est de ne pas les dégoûter dès les premiers kilomètres. Notre astuce en cas de coup de mou : organiser un challenge et les laisser gagner pour les remotiver !


De futurs grands voyageurs à vélo ?

La Vélodyssée - Les Sables d'Olonne à vélo Hugo, à ce jour lors des pauses, cherche à tout prix à grimper sur le vélo de sa sœur, tandis que Manon se voit déjà sans barre de traction, filant à toute allure devant le convoi !
Nous espérons effectivement qu’ils conservent ce goût du vélo, mais nous ne chercherons pas à leur imposer par la suite. À suivre !

Avec votre équipement on ne peut pas vous louper, décrivez-nous votre matériel ?

La Vélodyssée - Les Sables d'Olonne à vélo Nous avons un premier convoi : papa en tête qui tracte le vélo de Manon, via une barre de traction, et qui elle-même tracte la remorque équipée d’un porte-bagages.
Vient ensuite maman, équipée de 2 sacoches à l’avant et 2 à l’arrière, avec la tente sur le porte-bagages.
Ce « convoi exceptionnel » homemade avance à son rythme dans la bonne humeur et sur un fond de musique dorénavant bien connue « libérée, délivrée »...
Nous avons rigidifié la barre de traction pour éviter les accouts de droite à gauche lors des déplacements. Toutefois, nous recherchons actuellement un autre système tels que vélo-suiveur ou autre support permettant de tirer le vélo de Manon, pour nos prochaines virées.

Le matériel que vous utilisez aujourd’hui est-il satisfaisant ? Avez-vous des optimisations en vue ?

Hormis le système de traction pour le vélo de Manon évoqué précédemment, le vélo de maman va être équipé d’un support téléphone sur le guidon et d’un sac étanche pour protéger duvet et autres affaires sur le porte-bagages de la remorque.

Quelles sont les réactions lorsque les gens voient arriver votre « convoi » ? 

Le dialogue est réellement facilité par le côté original du convoi !
Nous avons ainsi croisé ou noué des liens avec des personnes de tout âge, toutes CSP et nationalités.
Les réactions sont chaleureuses et enthousiastes, parmi les répliques cultes :
« En plus de la petite fille, regarde il y a même un bébé qui fait coucou dans la remorque » ou « qui ronfle » suivant les moments !
« Est-ce qu’il reste de la place ? On peut monter ! »
« Tu vois chéri, c’est possible de partir avec les 2 enfants ! »

Quels conseils donneriez-vous à une famille qui souhaite se lancer dans ce type de voyage à vélo ?

Vers Surgères - Graines de baroudeursAvant tout, bien choisir son itinéraire suivant la saison et les capacités de chacun. Le budget doit être considéré, car il peut vite monter et oui, hébergements, restauration… en pleine saison ça chiffre vite.
Pour les petits et moyen budgets : privilégiez le camping en bungalow (sauf juillet et août il est difficile de trouver à la nuitée) ou en tente.
Côté matériel, ne vous focalisez pas sur le poids, n'allez pas chercher le gramme près comme en randonnée pédestre ou vous portez le sac sur les épaules. Privilégiez le confort, de bons pneus bien gonflés et n'oubliez pas le matériel de sécurité (éclairage, catadioptres, drapeau, casques…).
La préparation doit être de rigueur pour faire face à l'imprévu.  Nous prenons constamment le matériel de camping (attention environ + 10 kg pour 2 adultes et 2 enfants), de la nourriture avec 2 ou 3 repas d'avance, des vêtements chauds et de quoi nous protéger de la pluie ainsi que les bagages.
Penser à protéger du soleil les enfants sur les vélos ou dans les charrettes et bien les hydrater.
Pour voir si vous êtes au top, partez un weekend pour tester le physique et le matériel ;)
Ne pas prévoir de trop longues étapes les premiers jours histoire de se mettre dans le bain.

Avez-vous un prochain voyage à vélo de prévu ? Avec vos enfants ?

Nous préparons actuellement un tour de France en famille sur 6 mois.
Le top départ sera donné en avril 2016 pour un retour fin septembre / courant octobre.
Tout dépendra des conditions météo qui pourraient parfois nous faire prendre un peu de retard sur le parcours.
Ce circuit d’environ 5 000 km nous permettra de découvrir les régions par les grands itinéraires aménagés.
Nous sommes en pleine construction de ce projet familial : nous sommes à l’écoute de toutes infos utiles et retours d’expérience !

 

  • Pour les soutenirs vous pouvez voter pour eux dans le cadre d'un concours à projets organisé en Auvergne 

En face de vous une famille qui hésite à partir avec ses enfants, que lui diriez-vous ?

Ne vous inquiétez pas, la famille ne représente pas une contrainte en elle-même : ni l’âge, ni le nombre de loustiks ! Toutefois, il est certain que lors de votre choix d’itinéraire, il faudra intégrer ces données. Mais rassurez-vous, c’est juste une histoire d’organisation à la portée de tous, en commençant par des petites balades pour que tous se mettent en jambes et apprivoisent ce mode de transport ;)

Port de la guittière à vélo - Talmont-saint-hilaire

De notre point de vue, l’idée est de partager à plusieurs ce que l'on faisait à deux avant ou avec des amis. En fait, il est vrai que le plus dur n'est pas la préparation ou le voyage en lui-même, mais de se dire : "ON Y VA ! Qu’est-ce qu'on attend ?".
C'est le moment de découvrir une autre façon de voyager, laissez vos préjugés au placard et découvrez, partagez des moments forts. Ne réfléchissez plus, allez y comme nous et bien d'autres !

Graines de baroudeurs en images sur La Vélo Francette

Pour suivre la tribu :

 

Témoignages de voyageurs à vélo : 

 

Autres actualités

  • Train + Vélo sur La Vélodyssée

    01/08/2017

    En raison d’importants pics d’affluence l’été, les vélos sont interdits à bord de certains trains sur les lignes Arcachon<>Bordeaux et Hendaye<>Bordeaux. Une camionnette vélo est mise en place gratuitement.

  • Une carte pour parcourir la vallée du Lot à vélo

    24/07/2017

    Une carte gratuite vient d'être éditée pour découvrir la vallée du Lot à vélo, entre le Canal des 2 mers et Cahors. A télécharger ou récupérer auprès des offices de tourisme.

  • 8 panoramas depuis l'itinéraire de La Vélo Francette

    30/07/2017

    Du Nord au Sud de La Vélo Francette, petit tour d'horizon des lieux pour prendre un peu de hauteur le long de l'itinéraire !