Organiser mon voyage à vélo

Nos conseils pour se préparer avant un voyage à vélo :

1/ Choisir et planifier sa route

Le réseau de véloroutes, voies vertes et autres parcours vélos en France permet de suivre un itinéraire existant ou d’en combiner plusieurs afin de créer un parcours à son image. Que ce soit le long d’un canal pour un voyage en douceur, ou à travers la montagne à VTT pour un périple plus aventureux. Les possibilités sont presque infinies. 

Préparer son voyage à vélo grâce au site France Vélo Tourisme

3 façons pour trouver un itinéraire en utilisant notre site internet :

Découvrez toutes les propositions d’itinéraires cyclables présentes sur notre site : les routes « EuroVelo » traversant la France, les véloroutes nationales, les voies vertes ainsi que nos nombreuses suggestions de parcours thématiques.

Selon vos critères de sélection (difficulté, vos envies, durée), vous pourrez accéder à des suggestions de parcours, étapes et itinéraires adaptés.

Si vous connaissez déjà votre point de départ ainsi que votre lieu d’arrivée, le calculateur d’itinéraires vous proposera le parcours vélo idéal, tout en donnant les informations sur les étapes traversées (types de route, description du parcours, renseignements sur les lieux traversés), les lieux à découvrir ou pratiques proches (hébergements, restauration, musée…) ainsi que la trace GPS du parcours.

2/ Le bon équipement selon la pratique envisagée

Le choix du vélo

quel-velo-choisir.JPG

Plusieurs types de vélos sont compatibles pour l’itinérance. Selon plusieurs éléments constituant votre voyage (durée, charge en bagages, type de routes…), vous pourrez trouver une monture adaptée à votre usage :

  • Vélo de cyclo-randonnée ou cyclo-camping : fabriqué spécifiquement avec des composants adaptés au voyage à vélo, il sera parmi les plus solides et les plus fiables à long terme. Pour les vacances ou un tour du monde à vélo !
  • Randonneuse : légère, élégante et pouvant supporter quelques bagages, elle est idéale pour des itinéraires sur route de quelques jours à quelques semaines.
  • Vélo de route : adapté pour la vitesse, il peut être utilisé si le revêtement de votre itinéraire est de bonne qualité, avec un équipement type bikepacking. Léger et sans porte-bagages pour le surcharger, il sera idéal pour des défis sportifs sur plusieurs jours.
  • Vélo « Gravel » : adaptation du vélo de route en format tout-chemin, vous pourrez parcourir de longues distances sur routes comme des portions sur pistes et chemins ruraux. Le vélo aventures par excellence !
  • VTT : un vélo tout-terrain solide qui vous emmènera à travers forêts, montagnes et autres itinéraires en pleine nature. Pour une pratique exclusive sur les sentiers et chemins de montagne.

La plupart de ces modèles existent avec une assistance électrique. Et certains vélos plus « atypiques » comme le tandem, le vélo couché, le tricycle sont aussi des alternatives séduisantes pour partir en randonnée à vélo.

Plus d’informations pour choisir son vélo

Bien s'équiper

equippement-cycliste.JPG

Un short, un tee-shirt, un casque et c’est parti ! Enfin, mieux vaut tout de même se préparer à certaines éventualités et se sentir à son aise dans ses habits pour passer la journée à pédaler. Nos conseils pour s’habiller durant un trajet à vélo :

  • 1ère couche : cuissard de cyclisme (avec rembourrage à l’entrejambe appelée aussi "peau de chamois"), haut de sport (maillot respirant synthétique, en mérinos fin ou haut à manches longues pour les matin frais), chaussettes de sport et chaussures de vélo. Cette seule couche peut être suffisante par temps chaud !
  • 2nde couche : Un second haut (pull léger et respirant, une veste type « softshell » ou simplement un second maillot en fine polaire par exemple), un pantalon ou cuissard long par temps froid, pantacourt ou short par-dessus le cuissard par temps frais et pour un look plus baroudeur.
  • 3e couche : vêtements de pluie (type kway, poncho ou matière active comme le gore-tex idéalement, sur-pantalon et gants imperméables voire étanches) ou veste coupe-vent par temps sec.

Vous pouvez ensuite ajuster votre équipement selon la météo, lors des grands froids notamment, avec un tour de cou, des gants chauds, une nouvelle couche entre la 1ère et la seconde ou en gardant seulement la 1ère et la 3e couche par temps doux. Si vous optez pour des équipements haut de gamme en Polartec Alpha ou en Primaloft, vous pouvez diminuer le nombres de couches de vêtements. 3 couches est le maximum pour ne pas se trouver engoncer et gêner dans ses mouvements.

Ne pas oublier le matériel de réparation et les outils :

Pour être paré à la plupart des désagréments possibles, vous devez vous équiper du minimum d’outils pour réparer votre vélo (chambres à air de rechange, démonte pneus, rustines et dissolution, pompe vélo avec raccord adapté à vos valves, et outil multifonction) ainsi que d’un antivol. 

3/ Rejoindre le début du parcours

Rejoindre le début d'un itinéraire cyclable

Afin de rejoindre le point de départ de votre itinéraire, plusieurs moyens s’offrent à vous. Certains sont plus ou moins pratiques selon que vous transportiez vos vélos et votre matériel ou que vous le louiez sur place : 

  • En train : 

Le réseau ferroviaire en France offre plusieurs possibilités afin de faciliter le voyage avec son vélo. Certains trains acceptent les vélos non démontés, dans d’autres il sera nécessaire de le démonter et de le transporter dans une housse / sacoche de vélo. Ce service peut être gratuit ou payant, et la réservation à l’avance est parfois nécessaire.


En savoir plus sur le transport en train + vélo

  • En bus :

Les différentes lignes de bus peuvent aussi permettre d’emmener son vélo à bord (dans la soute ou sur un rack à l’arrière), mais les conditions varient grandement selon les compagnies, les saisons, et les trajets. 


En savoir plus sur le transport en bus + vélo

  • En avion :

Pour traverser de longues distances, il est parfois nécessaire de prendre l’avion : ce mode de transport est probablement l’un des moins pratiques et plus coûteux pour emmener son vélo, nécessitant souvent une option payante en plus du simple billet. Il sera nécessaire de mettre votre vélo dans une housse protectrice ou dans un large carton (en démontant roues, pédales et guidons).
Pour les détails spécifiques concernant votre vol, veuillez-vous reporter aux conditions de la compagnie aérienne que vous avez choisie.

En savoir plus sur le transport en avion + vélo

  • En voiture :

Les vélos dans le coffre ou accrochés sur un porte-vélo, rejoignez un itinéraire avec votre propre véhicule puis stationnez-le au point de départ du parcours.

En savoir plus sur le transport en train + voiture

La location de vélo peut être la solution

La location de vélo peut s’avérer une solution adaptée pour certains séjours : lorsqu’il est complexe ou coûteux d’emporter son vélo avec soi ou que l’on ne souhaite pas investir dans du matériel neuf ou du matériel de transport. 
Voir les détails sur la location de vélo.

Le transfert de bagages se déploie en France

Pour pédaler légèrement, différents services de transfert de bagages permettent de transférer ses sacs à chaque étape de son séjour. Ces prestataires se chargent de récupérer votre équipement le matin auprès de vous pour le transférer à votre nouveau lieu d’hébergement de la journée. 
Plus d’informations sur le transfert de bagages vélo.

4/ Où dormir pendant un voyage à vélo ?

Où dormir lors d'un voyage à vélo ?

Entre lit douillet ou matelas sous la tente, vous avez le choix parmi plusieurs solutions d’hébergements. Pour votre confort, les hébergements « Accueil Vélo » proposent des services spécifiquement dédiés aux voyageurs à vélo. 
Vous retrouverez sur notre carte interactive la plupart des hébergements proches des itinéraires cyclables. Des plateformes collaboratives comme Warmshowers (mise en relation de particuliers hébergeurs avec des voyageurs à vélo) ou Airbnb peuvent aussi être des alternatives pratiques.

5/ Se repérer et s’orienter à vélo

S'orienter à vélo

Une fois votre itinéraire choisi, vous êtes sur la route et il vous faut maintenant suivre le chemin que vous avez planifié. Petit tour d’horizon des différentes possibilités pour s’orienter à vélo (la plupart peuvent s’agréger et sont complémentaires) :

  • Le balisage des itinéraires cyclables : les véloroutes et itinéraires cyclables en France sont balisés à l’aide de panneaux (Dv pour Direction Vélo) à chaque intersection, permettant de se diriger aisément.
  • Une carte / un topo-guide : à acheter avant votre départ, des cartes détaillées sont disponibles sur la plupart des portions traversées avec une qualité variable d'une édition à l'autre.
  • Un smartphone avec application GPS : avec une application adéquate, vous pourrez utiliser votre smartphone avec la géolocalisation afin de vous repérer et même suivre un tracé d’itinéraire.
  • Un GPS de randonnée : le GPS vélo vous permettra, grâce aux tracés des itinéraires fournis sur les pages étapes, de vous guider partout où vous irez.

6/ Un voyage clé en main pour une première fois

Si après la lecture de ces paragraphes, vous nourrissez toujours des inquiétudes par rapport au choix de votre itinéraire, de votre vélo, de votre équipement, du comment rallier votre point de départ, d'où dormir... et que vous cherchez toujours votre boussole, passer par un professionnel pour organiser votre périple peut être la solution.

Pour ne pas partir dans l'inconnu lors d'une première expérience d'itinérance à vélo, de nombreux tours opérateurs spécialisés dans les séjours à vélo - vous proposent une grande variété de voyages à vélo en France. La durée, la difficulté et le nombre de kilomètres varient en fonction de vos désirs, et le choix de l'itinéraire vous appartient.

Les professionnels vous proposent même des séjours vélo sur mesure avec transferts de vos bagages d'une étape à l'autre, livraison au départ et reprise de vos vélos à l'arrivée de votre parcours, équipement ad hoc, assistance mécanique, et même des hébergements insolites... Si le GPS et le carnet de route (roadbook) vous laissent dubitatifs, un guide peut même vous accompagner tout au long de votre découverte de la France à Vélo, et vous assurer ainsi une expérience sur mesure exempte de tout tracas logistique.

Vous avez aimé ?

Vous aimerez surement ça aussi...